AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dexter Parker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dexter Parker
Patron du Old Bell Pub
avatar

Masculin Nombre de messages : 5
Localisation : Old Bell Pub
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Dexter Parker   Sam 21 Juin - 2:11

Nom : Parker
Prénom : Dexter
Age : 37 ans
Statut (et profession) : Locataire - Patron du Old Bell Pub sur Fleet Street.
Orientation sexuelle : Bisexuel.

Physique

Taille : Un mètre quatre vingt-sept.
Poids : Soixante dix-sept kilogrammes.


Allure générale : Il a une démarche assurée et un sourire ravageur. Il a l’air – et il est d’ailleurs – quelqu’un de sympathique et qui inspire confiance. Ainsi il semble à l’aise partout où il met les pieds. Et dans Londres en particulier, il semble être dans son élément. Résultat quand il passe, on le regarde et on le remarque le plus souvent. Quand on le connaît, on le salue et il répond avec un grand sourire et un sympathique signe de la main.

Yeux : Il a beaucoup hérité de sa mère asiatique. Et surtout ses yeux : joliment en amande, aux cils très noirs et recourbés. Ses prunelles sont d’un ambre foncé qui attire la lumière et les fait briller malicieusement, même quand il semble déprimé ou de mauvaise humeur.
Cheveux : Second point, typiquement asiatique : les cheveux noirs. Seulement monsieur est coquet et ses cheveux soyeux, qui tombent en de fines mèches autour de son visage, sont décolorés à l’ammoniac. Enfin, juste quelques mèches mais il trouve que ça le rend plus sexy.
Peau : Dernier point, dernier héritage de sa mère, et c’est un élément dont il est particulièrement fier, sa peau délicatement bronzée et extrêmement douce, veloutée. Il n’a pas honte d’avoir la peau d’une femme, cela fait selon lui partie des ses atouts de séducteur.

Goûts vestimentaires : Ce n'est pas parce que c'est un dragueur invétéré qu'il s'habille comme un Dandy. Au contraire. Il a revêtu dès son arrivée, le parfait costume du gentilhomme de bonne famille et homme d'affaires. Premièrement on le soupçonne moins de prendre de l'opium et deuxièmement il considère qu'une femme fait plus confiance à un gentleman qu'à un Dandy. Ce n'est finalement qu'un costume d'agneau pour que le loup infiltre le troupeau.
Particularités : Sur sa nuque, un beau bouton de rose est tatoué.

Caractère et informations psychologiques

Qualités : lucide, pouvoir de concentration, perspicace, sexy, réaliste, bon leader, positif, joueur, aime gagner, romantique, éloquent, fonceur.
Défauts : peu soucieux de l'opinion, imprudent, têtu, impudique, égoïste, jaloux, dragueur, menteur, flatteur, infidèle.

Aime : Draguer est son passe-temps favori et évidemment, le plaisir de la chair va de paire. Mais ce qu’il aime surtout, c’est sa nouvelle vie. Depuis qu’il est à Londres, il se sent vraiment dans son élément. Le Pub est une fierté pour lui et il adore le contact qu’il a avec la clientèle, l’ambiance particulière de la ville, du bar… Et du salon privé pour les fumeurs d’opium et les buveurs d’absinthe. Dexter est très généreux voyez-vous et il a voulu partager ses passions illégales à l’extérieur de la ville avec les habitants de Londres, en créent une salle au fond de son Pub, réservée à cette élite de toxicomanes.
N'aime pas : Se faire jeter ou rembarrer par une de ses « proies ». Il déteste que l’on repousse ses avances. Comme tous les gamins enjôleurs il lui est arrivé de se prendre quelques râteaux et il a donc vite diversifié ses techniques pour obtenir ce qu'il voulait. Mais ça ne marche pas encore sur tout le monde, alors évidemment, ça l’énerve. Mais même s’il est têtu et qu’il s’acharnera, il ne deviendra jamais lourd, il continuera à essayer, tout en finesse.

Peurs : Le silence est quelque chose qu'il ne supporte pas. Comme la solitude d'ailleurs. Et le rejet. C’est un peu un gamin pour résumer, sauf qu’il n’a pas peur du noir, encore heureux.

Particularités : Opiomane, buveur d’absinthe et fumeur, il cumule.

Sociabilité : On le connaît généralement au moins de nom, si ce n'est de visage. Car l’homme est loin d'être discret, et s'il n'en est pas à jouer le rôle du rebelle, au moins possède-t-il une belle réputation de coureur de jupons (et de pantalons). Son joli sourire et son attitude à la fois désinvolte et sûre de lui, lui attire bien des regards de la gent féminine, dont une bonne moitié se détourne cependant en en apprenant plus sur son compte. Non Dexter ne promet jamais monts et merveilles à ses conquêtes, elles sont toujours prévenues à l'avance que son coeur n'est pas à prendre et que la seule chose qu'il offre, c'est le côté pour lui le plus agréable dans une relation : la drague, la rigolade et la nuit. Après ça, ce n'est pas sa faute si elles sont persuadées de pouvoir le faire changer ! A côté de cet aspect de sa personnalité, c'est un garçon charmant, ami loyal à défaut de copain fidèle, tête brûlée et récalcitrant devant toutes les formes d'autorité, même s'il n'est jamais ouvertement provoquant.

Histoire

« Putain Dexter, qu’est-ce que tu fous ? »

Ce qu’il faisait ? Et bien apparemment il était en train de laisser glisser la lame de son scalpel le long de l’énorme abcès qui lui couvrait le ventre et qui lui faisait souffrir le martyr depuis bientôt trois jours. Ce n’était pas le premier mais c’était la première fois qu’un collègue le voyait faire. Il fallait bien avouer qu’à l’ordinaire, il faisait ça chez lui plutôt qu’à l’hôpital mais il n’avait pas vraiment eu le choix cette fois.

Depuis qu’il avait commencé la morphine, le Docteur Parker subissait ce genre de chose au moins une fois par mois. Et cela faisait bien deux ans que son addiction lui pourrissait la vie. Deux ans depuis que sa vie n’était plus que débauche. Deux ans depuis qu’il avait perdu son frère qu’il aimait plus que tout au monde. Il dépérissait lentement mais son potentiel de séduction n’en pâtissait pas encore trop, alors il ne se plaignait pas. Mais cet abcès était celui de trop. Et surtout, c’était celui où on lui était tombé dessus.

Tout s’était alors enchaîné. Les délivrances de morphine pour des patients qui n’en avaient pas besoin, la disparition des ordonnanciers de certains des médecins de l’hôpital, le comportement du docteur Parker, les abcès découverts alors… Tout concordait pour que ledit docteur soit radié de l’Ordre des Médecins. A seulement trente ans. Il n’aura pas exercé longtemps. De toute manière, tout le monde le détestait parce qu’il était détestable, opiniâtre, peu attentif aux patients. Très bon mais insupportable.

Et cette radiation a été pour lui comme un nouveau souffle. Il a abandonné la morphine pour l’opium. Ce qui reste une addiction mais qui ne lui cause pas de problème de santé. Il est redevenu l’homme rayonnant qu’il était, agréable, apprécié par tous, enjoué. Son physique a retrouvé de sa superbe, sa peau auparavant devenue terne et jaunâtre a retrouvé sa douceur d’antan, il ne perd plus ses cheveux et ses yeux ont retrouvé leur éclat. Alors il a décidé à ce moment de changer de vie. De véritablement tout chambouler. Et quoi de mieux pour cela que de déménager… Dans une ville historique ? Et ainsi s’adonner à sa passion : la débauche et la consommation d’opiacés.

Dès son arrivée, l’un des premiers habitants réguliers de la belle ville a revêtu sa tenue de dandy et a commencé à s’amuser. C’était son seul but au départ. Il vivait en faisant visiter la ville aux touristes ou en vendant son corps à quelques demoiselles en manque d’aventure. Et puis une idée lui est venue, alors qu’il fumait son opium tout seul dans son petit appartement. Il aurait bien aimé fumer avec d’autres, comme à la belle époque, et vendre de l’absinthe aussi. Faire de ses vices un véritable commerce, qui en ce temps là, n’était pas interdit. Un commerce qui serait florissant dans ce lieu de débauche.

Il lui avait fallu quémander l’accord du si occupé Comte Palladio, mais une fois celui-ci en poche, il avait commencé à mettre son projet à l’œuvre. Un petit pub intimiste sur Fleet Street. Mais s’il a acquis une belle fréquentation et une excellente réputation, ce n’est pas pour les spécialités ou l’ambiance, mais bien pour l’arrière salle. Un fumoir, pour les fanatiques d’opiacées et d’absinthe. Où se retrouvent tous les camés du Londres historique et où ils se sentent moins seuls au moins. Et Dexter est très fier de sa réussite.

Famille : Dexter est le résultat de l’union Riku et Elian Parker. Il entretient avec ses parents des relations non pas fusionnelles mais au moins paisibles et sans accrocs. Un petit frère a vu le jour quelques années après lui et John et Dexter ont tissé des liens très forts. Ils étaient indispensables l'un pour l'autre mais John a succombé à un cancer, poussant Dexter à remettre en cause sa profession, le faisant tomber dans la morphine.

Détails
Objet fétiche : Son lourd briquet en argent.
Couleur favorite : Bordeaux.
S'il était un animal : Un chat.

Code :

CODE BON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Comte Palladio
Créateur des villes historiques
avatar

Masculin Nombre de messages : 40
Localisation : Londres.
Emploi/loisirs : Créateur des villes historiques.
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Dexter Parker   Sam 21 Juin - 2:16

Fiche validée, évidemment X3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://from-hell.superforum.fr
 
Dexter Parker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Dexter Kenjo
» [Elève - Armée de Dumbledore] Alix Parker (Avril Lavigne/Négociable) ~ 5e année Gryffondor
» Alba parker
» Nate Parker (gryf)
» Dexter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
From Hell :: Hors-RP :: Registre-
Sauter vers: