AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le cabaret des Hommes Perdus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Comte Palladio
Créateur des villes historiques
avatar

Masculin Nombre de messages : 40
Localisation : Londres.
Emploi/loisirs : Créateur des villes historiques.
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Le cabaret des Hommes Perdus.   Lun 23 Juin - 23:33

Nom du site/blog/forum :
Le Cabaret des Hommes Perdus.
Histoire :
|. Chapitre I .|

    Il était adossé contre un réverbère. Un mini-short, un débardeur, des bottines. Les bras croisés. Il regardait la rue. Mais surtout les voitures. Et leurs occupants. Il faut qu'il gagne de l'argent. Oh, juste un peu. De quoi se payer une chambre d'hôtel pour dormir. Il a besoin de dormir. Il est fatigué. Crevé. Lessivé. Et il attend. Alors que la nuit tombe sur New-York. Que les honnêtes gens rentrent tranquillement chez eux, sans lui accorder un regard. LUI, lui il attend. Il attend le client.

    Une voiture passe. Trois types. Il les observe. La voiture ne se stoppe pas. Il soupire. Quelques minutes. La voiture repasse. Elle s'arrête. Les trois types descendent. Il se méfie. Il sent que quelque chose cloche. Mais ils l'entourent. Ils l'insultent. Il ne bouge même pas. Ça n'a pas d'importance. L'un des types le bouscule. Et puis, c'est la rué. Il se retrouve rapidement au sol. Les coups pleuvent. il perd une dent. Mais ça n'abime pas son beau sourire.

    Soudain, il se lève. Il les repousse. Il se met à courir. Une rue. Deux rues. Mais ces trois mecs ont décidé de casser du PD. Ils le suivent. Trois rues. Quatre rues. Il tourne. Une petite rue. Les portes se succèdent. Les portes se ressemblent. Le numéro 3. 5. 7. 9. Les autres sont toujours derrière lui. Il est essoufflé. Ils gagnent du terrain. Le numéro 21. 23. 25. 27. Merde. Une impasse. Il fixe le mur. Il se retourne. Ils sont là. Ils l'ont rattrapé. Il inspire. Et fonce sur eux. A nouveau, il les bouscule. Le chemin inverse. Le numéro 19. 17. 15. Il glisse. Il va tomber. Non, il se reprend. Ils lui courent toujours après.

    Et là. Le coin de la rue. Une enseigne s'allume. Le Cabaret des Hommes Perdus. Il y rentre d'un coup. Il pousse les portes à double-battants. Il pénètre dans le hall de l'immeuble. Il se croit sauvé. Les trois types entrent. Il recule. Il se heurte à quelqu'un. Un homme. Grand. Fier. Son bras est saisi. Il se sent trembler. Mais il est attiré. Il se retrouve protégé par le corps de l'inconnu. Un vigile apparait. Les trois casseurs sont mis dehors violemment.


    - Tu n'as plus rien à craindre. Bienvenue, Petit. Ici se trouve ton destin...
    - Je suis où ici, monsieur ?
    - Tu ne le sais pas ? Tu es chez toi. Car ceux qui y entrent, ne peuvent plus le quitter. Tu es au Cabaret des Hommes Perdus. Quel est ton nom, Petit ?
    - Matthew... Le Cabaret des Hommes Perdus ? C'est quoi ?
    - Ton nouvel univers. Je vais t'offrir un travail, et tu te plairas ici... Matthew...

    Le sourire de l'homme. Ses paroles. Il y croit. Il s'y perd. Il se laisse entrainer. Il monte les étages. Jusqu'à un bureau. Le voilà prisonnier d'un univers particulier. Comme Prostitué ou Streap-tiseur. Ça n'a pas d'importance. De toute manière, il est entré. Il n'a plus d'autres destins que celui-là : Hanter cet endroit.


Lien : Le Cabaret des Hommes Perdus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://from-hell.superforum.fr
 
Le cabaret des Hommes Perdus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Anthéa de Prouville // La faiblesse des hommes font la force des femmes !
» Proverbe du Jour: Les hommes ont 4 poches, les femmes n'ont 1 poche
» Pourquoi les hommes sont-ils heureux ?
» Règle du RP: Les symboles perdus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
From Hell :: Hors-RP :: Flood :: Partenariat-
Sauter vers: